Comment bien démarrer avec l’évaluation des risques exigée par le RGPD ?

Au-delà des craintes parfois suscitées à propos de l’entrée en vigueur imminente du RGPD, il est sans doute nécessaire de rappeler et clarifier ce en quoi il consiste vraiment : améliorer l’évaluation des risques concernant les données. Et donc de dédiaboliser un RGPD souvent présenté comme une bombe à retardement.

En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-179681-comment-bien-demarrer-avec-levaluation-des-risques-exigee-par-le-rgpd-2156548.php

 

Le nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles est paru au journal officiel de l’Union européenne entrera en application le 25 mai 2018. L’adoption de ce texte doit permettre à l’Europe de s’adapter aux nouvelles réalités du numérique.

Le RGPD met également en avant plusieurs principes à respecter
Le RGPD met également en avant plusieurs principes à respecter

Règlement européen sur la protection des données : ce qui change pour les professionnels.

Même si sa prévention représente un coût économique certain, il en vaut la peine compte tenu du “risque RGPD”, très lourd. Un coup dur pour l’activité de gestion de risque et de recouvrement client ? Le risque RGPD va progresser dans la hiérarchie des risques.  Á trois mois de l’entrée en vigueur du RGPD, beaucoup d’organisations s’interrogent sur le sujet.

Vigifraude ® protège vos données numériques depuis 1999 et vous propose des solutions de protection et d’investigation. Contactez-nous, retrouvez nos coordonnées sur le site.

Share